Longueur Audioguide: 2.32
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Après le Conservatoire du Saint-Esprit, faites un bref détour à gauche dans les ruelles d’un quartier populaire pour rejoindre deux monuments importants. Le premier est l’intéressante église de la Santissima Trinità dei pellegrini, aujourd’hui la chapelle d’un hôpital, avec une belle cour intérieur contenant d’importantes peintures du XVIIe. Un peu plus loin, vous trouvez le grand Palais Tarsia, immense édifice noble inachevé et se trouvant aujourd’hui dans des conditions précaires. Ce serait l’un des bâtiments privés les plus spectaculaires de Naples, que tout le monde souhaiterait voir rapidement restauré ! Sa cour extérieure a été transformée en une petite place, où vous pouvez encore reconnaître des éléments architecturaux baroques.

En revenant sur Via Toledo, vous voyez alignés côte à côte, sur le côté droit, deux importants palais nobiliaires : le Palais Carafa di Maddaloni, construit à la fin du XVIe sur un projet de Cosimo Fanzago, et le splendide Palais Doria d’Angri, de forme trapézoïdale, œuvre de Vanvitelli. Cherchez tout d'abord, sur sa façade en marbre blanc distribuée sur trois ordres, le balcon au-dessus des colonnes doriques du portail : ce fut précisément de là que Garibaldi annonça, en 1860, l’annexion du Royaume des Deux-Siciles au Royaume d’Italie.

Après cet emblématique palais, votre promenade se termine en beauté et s’arrête sur la Piazza Dante, devenue récemment piétonne. Conçue par le grand Vanvitelli, elle est aussi appelée Forum Carolino, et c’est un joyau de l’urbanisme du XVIIIe siècle. Elle a une structure fine en demi-cercle avec, au centre, la statue équestre du roi Charles III de Bourbon. Les vingt-six statues que vous voyez dans la partie haute font allusion aux vertus du roi. En traversant la grande niche centrale, vous entrez dans l’institut scolaire historique de l’ancien couvent de San Sebastiano, qui a deux cloîtres, l’un médiéval et l’autre de la Renaissance.

D’un côté de la Piazza Dante, vous pourrez admirer la façade rococo de l’église du XVIIIe siècle San Michele Arcangelo, avec un intérieur tout aussi beau et un très joli mobilier également du XVIIIe. L’église est aussi appelée « San Michele in Port’Alba » du nom de l’ancienne porte voisine du XVIIe siècle.

 

CURIOSITÉ : Durant la période fasciste, un célèbre footballeur, Attilio Sallustro, fut récompensé par son président en recevant l’une des premières voitures Balilla. Tout heureux, il l’inaugura précisément sur Via Toledo. Sauf qu’il heurta un piéton qui fit semblant d’être grièvement blessé pour gagner de l’argent. Mais il annula tout dès qu’il sut que le conducteur était son footballeur adoré !

 

 

TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur