CAPITOLE ET MUSÉES DU CAPITOLE, Musées Du Capitole Sculptures

Acheter Rome pour seulement € 7,99
Longueur Audioguide: 2.34
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Pour visiter les Musées du Capitole, vous traverserez les trois bâtiments de la place. Comptez plusieurs heures : rappelez-vous que le Capitole est depuis le XVe siècle un lieu où des sculptures antiques étaient réunies et exposées ! Les collections sont principalement consacrées à la sculpture classique, mais vous verrez aussi de magnifiques salles Renaissance et baroques, des statues grandioses des papes, une vaste pinacothèque, la charmante promenade le long des arcades du Tabularium donnant sur le Forum. Vous terminerez en prenant un rafraîchissement inoubliable, en plein air si le temps le permet, à la cafétéria de la terrasse panoramique. Ce lieu incomparable vous offrira, à vos pieds, le spectacle de la Ville éternelle.

Parmi cette abondance d’œuvres, je vous en suggère quelques-unes à ne pas manquer : quelques sculptures classiques, l’extraordinaire Marc Aurèle, la Pinacothèque.

Parmi les sculptures antiques je vous recommande la Louve capitoline, l’un des symboles les plus connus de la Rome antique. La tradition raconte que Rémus et Romulus étaient des jumeaux nés de l’union du dieu Mars et la prêtresse Rea Silvia. Abandonnés après leur naissance, ils furent allaités par une louve, puis adoptés par une famille de paysans. Plus tard, Romulus fonda la ville de Rome en 753 avant notre ère, le 21 avril, jour qui est toujours considéré comme le « jour de la naissance de Rome ». Pensez que cette magnifique louve en bronze a environ 2 500 ans ! Les jumeaux, également en bronze, ont été quant à eux ajoutés de nombreux siècles plus tard, à la Renaissance.

Laissez-moi vous signaler deux autres célèbres chefs-d’œuvre en bronze près de la Louve. L’un s’appelle Brutus capitolin. Il est daté entre le IIe et le Ier siècle avant notre ère. Il s’agit d’un magnifique portrait d’un homme dont le regard affiche fierté et dignité. L’autre est l’une des statues les plus célèbres et imitées au fil des siècles. Il s’agit du Tireur d’épine : un jeune garçon assis sur un rocher qui retire une épine de son pied. Admirez sa pose spontanée et élégante et l’habileté avec laquelle est modelé le corps souple et juvénile de l’adolescent.

Je me permets également de vous signaler la statue en marbre, dite Vénus de l’Esquilin, datant du Ier siècle avant notre ère. Certains chercheurs ont reconnu en cette délicate figure de jeune fille un portrait de Cléopâtre, reine d’Egypte.

 

CURIOSITÉ : Si vous regardez attentivement la Louve capitoline, vous remarquerez qu’elle présente un défaut aux pattes postérieures. En effet, il a été dit qu’elle avait été frappée par la foudre. Dans la Rome antique, toutes les statues frappées par la foudre devenaient sacrées et ne devaient pas être vues. C’est la raison pour laquelle la Louve a disparu et n’est réapparue qu’au Moyen Âge.

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur