Longueur Audioguide: 2.19
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Maintenant que vous êtes sur cette belle place en forme de trapèze, la première chose qui attire votre attention est le monument en bronze représentant l’empereur Marc Aurèle à cheval. À partir de cette statue se propagent les dessins géométriques d’un pavement spectaculaire, formé par une étoile à douze pointes inscrite dans un ovale. La base de la célèbre statue impériale est également l’œuvre de Michel-Ange, tandis que la splendide sculpture n’est qu’une copie.

Toute la magie architecturale de la place révèle l’empreinte de Michel-Ange, même si les bâtiments ont été achevés après sa mort.

En arrière-plan, se dresse le solennel Palais sénatorial. Vous pouvez facilement le reconnaître à la tour qui se dresse au centre de sa façade. Actuellement siège de l’Hôtel de ville de Rome, il a été conçu par Michel-Ange, ainsi que l’escalier à double rampe. Il a été construit sur la base du puissant Tabularium, un bâtiment abritant, au premier siècle avant notre ère, les archives du gouvernement romain, c’est-à-dire tous les documents qui régissaient la vie de la ville et de l’État : les lois, décrets, règlements urbains et agricoles, et ainsi de suite. En visitant les Musées du Capitole, vous traversez précisément les vestiges du Tabularium, offrant une vue inoubliable sur le Forum romain situé en contre-bas.

À droite du Palais sénatorial, vous pouvez voir le Palais des Conservateurs, également conçu par Michel-Ange, et dont la construction a débuté un an avant sa mort. Remarquez les arcades de son élégante façade et sa belle terrasse avec la balustrade ornée de statues. Bien qu’il ne semble pas très grand, le Palais des Conservateurs est très profond et il abrite aujourd’hui le siège principal des vastes Musées du Capitole. Également inclus dans le circuit des Musées, vous pouvez voir en face le Palais Neuf, conçu par Michel-Ange, mais édifié près d’un demi-siècle plus tard.

 

CURIOSITÉ : En 1871, la brèche opérée à Porta Pia permit la prise de Rome qui devint la capitale de l’Italie. Il fut réfléchi à un symbole pouvant unir tous les Italiens et établir la primauté de Rome sur les autres villes. Les autorités décidèrent de mettre dans les jardins du Capitole une cage avec une louve vivante. Insatisfaits, ils ajoutèrent une autre cage avec un aigle vivant. L’initiative rencontra un grand succès et le petit zoo patriotique exista pendant près de 100 ans, jusqu’en 1970 !

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur