Longueur Audioguide: 2.04
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Le Capitole est l’un des endroits de Rome les plus chargés de souvenirs !

Il est l’une des sept collines historiques sur lesquelles Rome fut fondée et se développa. Elle est celle qui a la plus haute signification religieuse et politique. C’est au somment du Capitole que fut édifié en 509 avant J.-C. un temple dédié à ce que l’on appelle la « Triade Capitoline », constituée des trois principales divinités de la ville : Jupiter, Junon et Minerve. Tout comme l’Acropole à Athènes, le Capitole a toujours été le siège du gouvernement de Rome, et il est toujours le siège de l’Hôtel de ville.

Si vous avez déjà atteint le sommet de la colline par l’escalier d’Aracoeli, vous pouvez tout simplement passer à côté de l’église et accéder à la place ; sinon, vous pouvez marcher le long de la « cordonata », la rampe large et solennelle menant à la place, réalisée dans la première moitié du XVIe siècle, d’après un dessin de Michel-Ange, pour lui donner un accès digne de l’un des endroits les plus importants de la ville. À la fin de la rampe, le long de la balustrade qui entoure la place, vous verrez plusieurs statues, dont celles de Castor et Pollux à côté de leurs chevaux : grands et rigides, ils datent du IVe siècle de notre ère.

Mais vous voici enfin sur la superbe Place du capitole conçue par Michel-Ange : c’est l’un des chefs-d’œuvre de l'urbanisme de la Renaissance. Elle apparaît telle un forum ceint de nobles palais, de même style et dimensions, mais aussi comme une sorte de ville idéale au-dessus de Rome, offrant des vues inoubliables et différentes à chaque niveau intermédiaire.

L’agencement de Michel-Ange, qui respecte le charme délicat de la place tout en inventant de nouvelles solutions adaptées à la haute dignité du lieu, transforme le Capitole en une véritable terrasse donnant d’un côté sur la ville et de l’autre sur l’ancien Forum romain.

 

CURIOSITÉ : Le Capitole est surtout célèbre pour ses oies légendaires. À l’époque de la République, les Romains, assiégés par l’armée des Gaulois, s’étaient barricadés sur le Capitole. Les Gaulois essayèrent de s’approcher en silence dans la nuit, mais les oies sacrées de Junon commencèrent à piailler, alertant les défenseurs qui eurent le temps de préparer une contre-offensive efficace.

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur