Longueur Audioguide: 2.24
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La place Navone, Piazza Navona, est l’un des endroits les plus mythiques de Rome !

Vous vous trouvez maintenant dans ce qui est, à bien des égards, le véritable « cœur » de la ville : une place baroque construite sur les vestiges d’un bâtiment impérial, un mélange de magnificence et de culture populaire, où l’histoire se confond avec le présent.

Il convient de savoir que la place Navone fut construite il y a deux mille ans par l’empereur Domitien et que sa forme étrange est due au fait qu’elle servait de stade, et c’est précisément sur les bases des anciens gradins que les maisons environnantes furent érigées.

Plus tard, au XVIIe siècle, la place fut complètement transformée de la volonté de la famille Pamphili, qui fit rénover complètement le paysage urbain autour du terrain sur lequel se tenaient, dans l’Antiquité, des jeux du cirque ou agones. C’est à cette ancienne fonction que fait référence le nom de l’église, Sainte-Agnès « en Agone », datant également du XVIIe siècle, qui donne sur la place.

L’église, à la façade concave créée par le grand Borromini, le rival du Bernin, enfermée entre deux clochers, est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture baroque à Rome. Entrez, et découvrez un intérieur riche de sculptures et de fresques, disposé autour de la coupole centrale, qui fut recouverte de fresques par un peintre génois surnommé « le Baciccio ». Remarquez en particulier le sourire léger des personnages représentés sur les fresques, qui donnent l’impression de vouloir sortir des cadres et se promener librement sur des surfaces plus étendues !

 

CURIOSITÉ : vous vous demandez peut-être d’où vient ce nom étrange de « Navona ». Jadis, la place, qui avait uneforme concave, se transformait en été en un véritable lac. On bloquait les fermetures des trois fontaines et l’eau se répandait sur toute la place. Enfants et adultes se jetaient dans l’eau, même s’il était interdit de se déshabiller. Les familles aristocratiques s’amusaient à monter sur des barques en forme de gondoles, parfois même dotées de voiles et avec rameurs. Les cochers en profitaient pour se rafraîchir et laver leurs voitures. La dernière « inondation » eut lieu en 1865.

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur