Longueur Audioguide: 2.27
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous êtes finalement arrivé sur l’esplanade qui s’ouvre devant la façade de la basilique Saint-Jean. En raison de sa taille, elle est souvent utilisée pour des événements populaires, dont le célèbre « grand concert » du 1er mai, fête du travail. La façade à portique, couronnée de quinze grandes statues de saints, est l’une des parties les moins anciennes de la basilique, et remonte à la première moitié du XVIIIᵉ siècle.

L’intérieur, majestueux du fait de la lumière provenant du plafond en bois et des grandioses statues baroques des Apôtres, a perdu son aspect paléochrétien et presque toutes les décorations médiévales et du quinzième siècle. Il fut, en effet, entièrement rénové à l’occasion du Jubilée de 1650 sur ordre du pape Innocent X. C’est le très brillant architecte Francesco Borromini, rival historique du Bernin, qui s’en est occupé, en conservant la division d’origine en cinq nefs.

Sur le troisième pilier de la nef de droite je vous signale un fragment de fresque attribuée à Giotto, où le pape Boniface VIII bénit les fidèles accompagné de deux prélats. Selon plusieurs chercheurs, elle pourrait représenter le lancement du Jubilée de l’année 1300. Ce fut, en effet, précisément Boniface VIII à proclamer la première Année Sainte de l’histoire, qui amena à Rome une foule impressionnante de pèlerins, comme le rappelle également Dante dans la Divine Comédie.

Vous voyez le haut tabernacle du maître-autel ? Il abrite les reliques des têtes des Saints Pierre et Paul !...Et ne manquez pas non plus, au fond, la belle mosaïque de la fin du XIIIᵉ siècle.

Avant de quitter l’église, vous devez absolument aller visiter le merveilleux cloître du XIIIᵉ siècle. C’est le plus grand cloître médiéval de Rome (les côtés mesurent 36 mètres) et c’est un chef-d’œuvre de marbres délicatement sculptés et décorés de motifs en mosaïque. Bien que par deux, les colonnes entre les arcs ne sont presque jamais « jumelles », mais toujours avec des formes et des décorations différentes.

 

CURIOSITÉ : Dans la nuit de la Saint-Jean, les Romains se réunissent sur la Place San Giovanni pour manger des escargots, conformément au dicton selon lequel « autant d’escargots, autant de cornes aux sorcières ». Toujours contre les sorcières, avant de sortir de chez eux, ils versaient du gros sel sur le seuil de leur porte, à côté d’un balai de crin.

 

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur