Longueur Audioguide: 2.19
français langue: français

Le légendaire Quartier rouge d'Amsterdam est la zone de la ville où vous trouverez le plus de maisons closes. Les prostituées se mettent littéralement en vitrine et sont visibles depuis la rue grâce à une vitre.

La prostitution est légale et encadrée par les autorités pour garantir la sécurité des femmes et des clients.

Signalé par des décorations lumineuses représentant des roses rouges, le quartier correspond à la pointe septentrionale du centre historique, entre la gare centrale et la grande place de Nieuwmarkt.

Le quartier s'appelle, en réalité, De Wallen, « le mur » en néerlandais. Il correspond à l'ancien quartier des marins, près des remparts médiévaux de la première enceinte défensive de la ville, non loin du vieux port.

Dernièrement, depuis que le conseil communal de la ville est devenu propriétaire de certains bâtiments afin d'en faire des bureaux ou des magasins, la zone a perdu un peu de son charme... Mais il existe encore plusieurs maisons où les femmes sont exposées en vitrine.

Ironie du sort, au cœur de ce quartier si impie, vous trouverez la plus ancienne et la plus importante église de la ville, la Oude Kerk, en plein milieu d'une petite place arborée et entourée d'anciennes petites maisons. Sa construction remonte au 13e siècle mais, au fil des siècles, elle a connu plusieurs remaniements. C'est une grande église à la sobriété gothique, avec de nombreuses fenêtres aux murs, surmontée d'une haute tour qui offre un splendide panorama.

L'intérieur est vide et austère, comme c'est souvent le cas des églises calvinistes, mais certaines fenêtres ont des vitraux colorés du XVIe siècle. Le sol est couvert d'une centaine de pierres tombales : l'une d'elles, que vous trouverez facilement, est celle de Saskia, la première femme de Rembrandt morte en 1642 après avoir donné naissance à Tito.

Curiosité : derrière l'église, en longeant le canal, vous arriverez au bassin du vieux port. Vous y trouverez la Schreierstoren, ou « la tour des pleureuses ». Vous savez pourquoi on l'appelle ainsi ? Parce que c'était d'ici que les femmes des marins saluaient les bateaux qui partaient.

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur