Longueur Audioguide: 3.28
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La Galerie Borghèse est un parfait exemple des collections baroques : les peintures et les statues sont placées dans un environnement de fresques, marbres, mosaïques et décorations, qui transmettent non seulement une idée de faste, mais également et surtout une impression de pleine, riche et douce sensualité. Dans chaque salle de ce musée vous trouverez des peintures ou des sculptures qui parlent d’amour. Parfois, c’est l’amour abstrait et intellectuel qui s’exprime à travers des symboles, comme dans le cas de l’œuvre intitulée La Dame à la licorne de Raphaël. Ailleurs, c’est le thème érotique qui ressort de manière évidente.

Et alors plongez-vous dans cette galerie de sensualité en commençant par le tableau intitulé Danaé du Corrège, grand maître de Parme du début du XVIᵉ. C’est l’un des tableaux les plus érotiques de l’histoire : avec un geste explicite, et l’aide de l’Amour qui a tiré les draps, la jeune fille reçoit Zeus qui la possède sous la forme d’une pluie d'or. Chaque courbe de son corps souple est une invitation à l’amour.

Ce chef-d’œuvre fait partie du cycle des « amours de Zeus », quatre toiles commandées par le duc de Mantoue, Vincenzo Gonzaga, et peintes par Le Corrège.

Le Titien répond au Corrège avec un tableau intitulé Amour sacré et Amour profane. Deux jeunes femmes blondes, si semblables qu’elles pourraient être jumelles, sont entourées de symboles qui exaltent la beauté, les plaisirs et l’union physique des corps. La sensualité de cette peinture se diffuse des jeunes filles à la nature, faisant vibrer le paysage : Le Titien, vingt-cinq ans, vous invite à plonger vos doigts dans la fraîcheur de la chair, à ressentir l’or roux de leurs cheveux.

Le tableau intitulé la Vénus de Lucas Cranach l’Ancien, l’un des plus grands peintres de la Renaissance allemande, fait, quant à lui, allusion aux peines amoureuses : la déesse montre en souriant son fils Cupidon qui se plaint des piqûres d’abeilles. Le tableau vous rappelle que les « piqûres » de l’amour peuvent faire beaucoup plus mal que celles des abeilles !

En passant au XVIIᵉ siècle, j’aimerai vous signaler le tableau intitulé la Chasse de Diane du Dominiquin, un chef-d’œuvre au féminin, avec des nymphes qui se baignent nues dans un lac cristallin laissant voir de jeunes corps d’adolescentes.

Parmi les nombreuses œuvres sur l’amour, le tableau dénommé la Déposition de Raphaël, chef-d’œuvre dramatique de 1507, fait exception. Il a été commandé par une noble de Pérouse dont le fils avait été tué : la mère s’identifie à Marie, évanouie de douleur.

 

CURIOSITÉ : Mais le paroxysme de l’éros est atteint avec la célèbre statue de Pauline Borghèse de Canova. À l’origine, le marbre était enduit de cire rose et montré à la lumière d’une torche à seulement quelques invités sélectionnés.

Téléchargez gratuitement TravelMate, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !
Partagez sur